inscription à la newsletter
S'inscrire pour recevoir des news et des promos par email

Une démarche écologique

Différentes formes d'engagement écologique

L'économie circulaire 

Dans les pays développés, le modèle dominant est celui de l'économie linéaire reposant sur 4 piliers:

  1. extraction des matières premières
  2. production
  3. consommation
  4. élimination (déchets)

Ce modèle montre aujourd'hui ses limites en raison de l'épuisement des ressources naturelles et la gestion des déchets toujours plus nombreux.

L'économie circulaire s'inspire du fonctionnement des écosystèmes naturels, elle implique la mise en place de « boucles vertueuses » où la matière et l'énergie ne sont ni perdues, ni gaspillées.

Le fabricant anticipe le devenir écologique du produit dès sa conception. Et ce qui constitue un déchet dans l'économie linéaire (destiné à être enfoui ou incinéré) peut servir de base à un nouvel objet.  

L'économie circulaire repose sur 7 piliers:

  1. L'éco-conception
  2. L'écologie industrielle
  3. L'économie de fonctionnalité
  4. Le réemploi
  5. La réparation
  6. La réutilisation
  7. Le recyclage

Pour en savoir plus, vous pouvez vous reporter au billet consacré à l'économie circulaire, sur notre blog: c'est ici.

Le bilan carbone

Le Bilan Carbone est une méthode de comptabilité carbone développée par l'ADEM (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie) pour mesurer l'impact d'un produit (service ou entité humaine) sur les émissions de gaz à effet de serre (GES).

Pour mesurer cet impact, le Bilan Carbone évalue l'intégralité des actions entrant dans le processus de conception et de consommation du produit:

  • fret amont (transport des matières premières),

  • fret interne (déplacements nécessaires à l'intérieur même de l'usine),

  • fret aval (livraison du produit vers son point de vente ou d'utilisation),

  • transport des personnes (transport des employés),

  • émissions produites lors de la production,

  • émissions produites lors de la fin de vie du produit (gestion du déchet).

Il s'agit donc d'une évaluation globale permettant de repérer les étapes les plus critiques et d'élaborer des stratégies pour réduire ces émissions de GES.

L'empreinte écologique

L'empreinte écologique est un outil élaboré dans les années 90 par deux chercheurs nord-américains Mathis Wackernagel et William Rees. Il mesure la pression qu'exerce l'Homme sur la nature.

Cette mesure s'exprime en hectares ! En effet, l'empreinte écologique mesure la surface terrestre bioproductive nécessaire aux besoins vitaux de l'Homme: nourriture, chauffage, habitat, air pur, eau potable, absorption des déchets.

Grâce à cet outil, nous pouvons quantifier la durabilité de notre mode de vie !

Le calcul de l'empreinte écologique se base sur une multitude d'aspects du quotidien: mode de consommation (emballages, provenance, saisons), alimentation, chauffage, usage de papier, transport… Autant de leviers sur lesquels chacun peut agir pour améliorer la durabilité de son mode de vie.

LA BOUTIQUE NAITIKA ET L'ÉCOLOGIE

Notre boutique recherche un équilibre autour de trois domaines: le respect de l'environnement, celui des travailleurs et celui des animaux.

C'est pourquoi, nous avons sélectionné des marques mettant chacune en avant des engagements dans ces trois domaines, à des degrés divers.

D'un point de vue strictement écologique, voici ce que nous sommes fiers de valoriser:

Des vêtements bio

Avec les produits Madness, Good Society, Elementum, Miss Green, Organication, nous vous proposons des vêtements en coton bio, certifié GOTS, pour une gestion raisonnée des ressources en eau, une absence de produits chimiques dans la transformation du textile (et donc rejetés dans la nature).

Nous gardons cependant à l'esprit que le bilan carbone du coton reste plus élevé, compte tenu de la distance à parcourir durant son transport jusqu'aux usines de confection ou aux entrepôts européens.

Des matières premières éco-responsables

Avec les produits Hempage et Up-Rise, nous vous proposons des vêtements en chanvre, fibre à forte valeur écologique puisque cette plante est naturellement robuste. Elle ne nécessite pas l'usage de pesticides, et se montre peu gourmande en eau.

Ces marques utilisent également le coton bio, certifié GOTS pour agrémenter les mélanges de matières.

Les teintures utilisées par l'ensemble des marques présentes dans notre boutique sont naturelles et/ou non toxiques pour l'environnement (et les travailleurs bien entendu !)

Une approche économique circulaire

Avec les produits Globe Hope, nous vous proposons des sacs issus d'un des piliers de l'économie circulaire: la réutilisation. Voiles de bateaux, vêtements et sacs de l'armée, bannières publicitaires, ceintures de sécurité, autant d'objets destinés au rebut qui retrouvent une seconde vie.

Les sacs 959, à base de ceintures de sécurité réutilisées, sont également complétés par des pièces en chanvre (intéressantes pour les raisons citées plus haut) ou en Jacroki. Le Jacroki est une matière à l'apparence du papier, 100% végétale, partiellement issue de forêts à la gestion raisonnée, et transformée dans des usines pratiquant la valorisation énergétique (pilier 7 de l'économie circulaire)

Les vêtements Elementum, souvent confectionnés en coton bio (certifié GOTS), le sont aussi parfois en coton réutilisé, c'est à dire récupéré parmi les chutes de certaines usines de confection. Ils sont conçus pour durer et s'adapter aux attentes des consommateurs au fil du temps (éco-conception, pilier 1 de l'économie circulaire).

Nae propose des chaussures intégrant du pneu recyclé, du carton recyclé et du liège (s'inscrivant ainsi dans une valorisation de la matière, pilier 7 de l'économie circulaire).

De nombreuses marques s'engagent également à utiliser des matériaux recyclés ou biodégradables pour leurs emballages ou accessoires: les boîtes à chaussures Will's sont en carton recyclé, les emballages Madness le sont également. Les étiquettes, rivets, boutons des jeans Good Society sont fabriqués en matériaux recyclés. Les étiquettes Globe Hope sont biodégradables.

La boutique Naitika utilise du carton recyclé ou des enveloppes fabriquées exclusivement en plastique recyclé ET recyclable pour expédier vos achats.

Un bilan carbone réduit

Une grande partie des marques sélectionnées par Naitika mettent en avant une chaîne de production localisée en Europe, afin de centraliser les actions et limiter le transport de marchandises.

Ainsi la marque Organication propose des produits entièrement produits en Turquie (de la culture du coton bio au produit fini), réduisant considérablement les transports.

Globe Hope récolte ses matériaux, imagine et confectionne ses sacs presque exclusivement en Finlande (certains uniformes proviennent de Suède, de Suisse ou de Hongrie).

959 récupère, lave et réutilise ses ceintures de sécurité, confectionne ses sacs exclusivement en Italie; le Jacroki étant également une matière provenant d'Italie (seul le chanvre provient des Philippines).

Les marques Will's (basée au Royaume uni) et Nae (Portugal) utilisent une microfibre fabriquée en Italie pour confectionner leurs chaussures dans des usines portugaises, limitant ainsi le transport des matières premières au centre de l'Europe.

Les marques Good Society (jeans bio) et Madness (vêtements bio) agissent également au sein de leur entreprise pour réduire leur bilan carbone: Good Society participe à un programme de reforestation pour compenser son empreinte carbone. Madness a investi dans des locaux totalement autonomes en énergie (solaire notamment).

Une empreinte écologique mesurée

Les matières premières certifiées GOTS sont élaborées selon une gestion raisonnée des ressources naturelles, des procédés prohibant l'usage de produits chimiques et assurant une durabilité des cultures.

La culture du chanvre est championne dans le domaine de la durabilité: peu gourmande en eau, robuste, elle permet l'élaboration d'une fibre textile de qualité solide et durable (un facteur réduisant considérablement son empreinte écologique).

Bien entendu, il ne faut pas oublier que le transport des tissus jusqu'en Europe représente une dépense énergétique considérable qui alourdit leur empreinte carbone et par conséquent leur empreinte écologique. Mais nous sommes persuadés que dans un avenir proche, le savoir faire de l'exploitation du chanvre retrouvera ses lettres de noblesse en Europe et permettra ainsi de réduire considérablement les distances parcourues par les matières premières

Les matériaux recyclés et/ou réutilisés sont une remarquable plus-value dans le calcul de l'empreinte écologique des marques qui les utilisent. Ils ne nécessitent pas d'extraction de matière première nouvelle (gourmande en énergie et épuisant les ressources naturelles).

Plus surprenant, l'usage de microfibre (pourtant dérivée du pétrole), implique une empreinte moins importante que celle résultant de l'exploitation animale, source du cuir. En effet, cette dernière détient des records de superficie bioproductive: cultures céréalières destinées à l'alimentation animale, espaces consacrés à l'élevage, consommation d'eau astronomique dans ces deux domaines (irrigation/élevage), rejet de méthane dans l'atmosphère, impact environnemental du tannage chimique du cuir...

La réduction des distances de transport en zone Europe, la nature des emballages ou même leur absence, sont aussi des facteurs importants allégeant cette empreinte.

Et pour finir, les démarches originales comme celles de Good Society (reforestation) ou Madness (autonomie énergétique) ont un impact très positif sur leur empreinte écologique.


Une boutique qui propose une consommation responsable

Naitika est une boutique éthique et vegan dont les principales valeurs sont les suivantes :

  • des conditions de travail décentes pour les Hommes
  • le refus de l'exploitation et de la souffrance Animale
  • le respect de la Nature (écologique, biologique)

Nous savons qu'il est difficile de trouver des vêtements et chaussures respectueuses du vivant. C'est pourquoi nous sommes allées à la recherche de marques de mode éthique engagées. Parmi ces marques, nous avons sélectionné les produits vegan les plus écologiques en s'efforçant de vous apporter des garanties (labels, certifications, transparence et traçabilité des matériaux et de la fabrication).

“Chez Naitika, la mode éthique passe aussi par le respect des animaux.”

Accepter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus sur notre utilisation des cookies, nous vous invitons à lire notre page Données personnelles et vie privée.