inscription à la newsletter
S'inscrire pour recevoir des news et des promos par email

Une mode éthique

Du latin « ethicus » (moral), lui-même issu du grec ancien « êthikos », l'éthique est une discipline philosophique qui aborde les notions de morale et de mœurs. Elle peut être définie comme une recherche d'idéal de société, une réflexion sur les comportements à adopter pour rendre le monde humainement viable.

C'est cette approche que la boutique Naitika souhaite garder en point de mire. Un équilibre fragile à trouver entre la viabilité d'une production textile et le respect de tous ses acteurs. Pour cela, Naitika s'appuie sur le travail réalisé par diverses organisations dans le domaine textile et plus largement dans le droit du travail.

Quelles garanties ?

Le code du travail

La première garantie réside dans le choix d'un pays disposant d'un code du travail officiel. Cela paraît évident, mais le plus souvent, les pays producteurs de matière première dans l'industrie textile ne disposent pas de ce cadre sécurisé.

C'est pourquoi, le choix d'une matière première produite en Italie, ou d'une usine de confection au Portugal, constitue à lui seul un cadre éthique.

Certes, les codes du travail diffèrent d'un pays à l'autre, avec des garanties salariales plus ou moins élevées, mais ils sont basés sur le coût de la vie locale et sur un principe de décence (horaires, temps de repos, droits d'association, sécurité etc.) .

Par ailleurs, l'Organisation Internationale du Travail (OIT) est une agence spécialisée des Nations Unies, qui élabore des conventions en faisant travailler conjointement et sur un pied d'égalité les représentants de salariés, d'employeurs et de gouvernements. Cette organisation assure ensuite des contrôles dans les pays signataires de ces conventions.

La norme SA8000

Comme énoncé plus haut, de nombreuses marques utilisent une matière première (coton, chanvre) produite notamment dans des pays asiatiques: Chine et Inde par exemple. Les travailleurs ne bénéficient pas toujours, dans ces pays, d'un cadre juridique protecteur.

La norme SA8000 a été officiellement lancée en 1997 par le CEPAA (Council on Economics Priorities Accreditation Agency) devenu depuis SAI (Social Accountability International). Le Council on Economics Priorities une organisation américaine à but non lucratif, spécialisée dans l'analyse des pratiques managériales et environnementales des entreprises américaines.

Basée sur les conventions de l'OIT, sur la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et sur la convention de l'ONU sur les droits de l'Enfant, la norme SA8000 est à la disposition des entreprises qui cherchent à garantir le respect des droits fondamentaux des travailleurs dans toute leur chaîne de production, partout dans le monde

La Fair Wear Foundation (FWF)

La Fear Wear Foundation (FWF)  fut créée en 1999. Il s'agit d'une organisation à but non lucratif, qui vise à obtenir des conditions de travail décentes dans le secteur du textile.

La FWF a élaboré son propre code du travail, basé lui aussi sur les conventions de l'Organisation Internationale du Travail et de la Déclaration Universelle des droits de l'Homme. Elle est particulièrement active au Bangladesh, en Inde, en Chine ou en Turquie.

La fondation participe à l'amélioration des conditions de travail dans les usines de confection en entretenant le dialogue avec les acteurs locaux et avec l'aide d'ONG présentes dans ces secteurs.

En savoir plus sur la Fair Wair Foundation.

Le Global Organic Textile Standard (GOTS)

Le GOTS est un référentiel élaboré par un groupe de travail international, rassemblant des organisations américaines, européennes, et asiatiques.

Ce référentiel comporte des centaines de critères sur lesquels se basent les organismes de contrôle pour accorder la certification.

Alors que la Fair Wear Founadation se concentre sur l'activité de confection, le GOTS est davantage mis en avant pour la certification « biologique » des matières premières. Il impose en effet des normes très strictes en terme d'usage de produits chimiques, d'impact environnemental, ou de gestion des ressources naturelles.

Toutefois, le GOTS garantit également une certaine éthique du travail car il impose aux producteurs des normes sociales qu'ils doivent obligatoirement respecter pour obtenir la certification.

En savoir plus sur la certification GOTS.

Critères sociaux évalués

Les engagements éthiques exigés par la norme SA8000, la FWF et le GOTS sont similaires. Ils correspondent aux principes fondateurs des conventions de l'Organisation Internationale du Travail :

  1. Liberté du choix de l'emploi: interdiction du travail forcé ou obligatoire. Les ouvriers n'ont pas à déposer une quelconque "caution" qui pourrait servir de moyen de pression à leur employeur (papier d'identité par exemple).

  2. Liberté d'association et droit à la négociation collective: droit de rejoindre ou constituer un syndicat, sans discrimination.

  3. Conditions de travail sûres et hygiéniques: Des équipements de protection doivent être utilisés. Les ouvriers doivent recevoir une formation adaptée en matière de santé et de sécurité. Les ouvriers doivent avoir accès à des installations sanitaires propres et à l'eau potable. Il en est de même pour l'hébergement le cas échéant.

  4. Interdiction du travail des enfants: Les enfants doivent pouvoir aller au bout de la scolarité obligatoire dans leur pays. Si les institutions scolaires de ce pays ne sont pas assez développées, l'âge minimum requis est alors de 15 ans. De plus, les adolescents de moins de 18 ans ne peuvent être employés à des postes dangereux ou nocturnes.

  5. Salaires décents: Les salaires versés doivent être suffisants pour couvrir les besoins élémentaires mais aussi fournir un revenu discrétionnaire (part du revenu restante après avoir effectué les dépenses « vitales », pouvant être consacrée par exemple aux loisirs).

  6. Temps de travail raisonnable: Les heures de travail doivent être conformes aux lois nationales. En tout état de cause, les ouvriers ne doivent pas travailler plus de 48 heures hebdomadaires et doivent bénéficier d'au moins un jour de repos par semaine. Les heures supplémentaires doivent être basées sur le volontariat et rémunérées à un taux majoré. Elles ne peuvent excéder 12 heures hebdomadaires.

  7. Non discrimination: Aucune sorte de discrimination n'est tolérée en terme d'embauche, de rémunération, d'accès à la formation, de promotion, de démission ou de retraite (basée sur la nationalité d'origine, le sexe, l'âge, la caste, la religion, le statut marital, les préférences sexuelles, le handicap, l'affiliation politique ou l'adhésion à un syndicat).

  8. Offre d'un travail régulier: Le travail doit être effectué sur la base d'une relation de travail reconnue et établie par le droit national (basée sur un contrat). Les obligations envers les employés prévues par les lois ne doivent pas être contournées par le recours aux contrats de main d'oeuvre, de sous traitance ou de travail à domicile. Pas non plus d'utilisation excessive du contrat à durée déterminée.

  9. Interdiction des traitements violents ou inhumains: Sont interdits les abus ou contraintes physiques, les menaces d'abus physiques, sexuels ou de toute forme de harcèlement ou d'intimidation.

Le référentiel GOTS impose également aux entreprises de mener une politique sociale effective, permettant de faire respecter ces impératifs. Pour cela, elles doivent :

  • nommer une personne responsable de ce domaine (respect des critères sociaux);

  • veiller à la conformité ou à l'amélioration des sites concernés;

  • informer les employés sur ces critères sociaux (dans la langue locale correspondante si nécessaire);

  • tenir des registres fiables sur leurs employés (noms, âges, types de contrat, salaires etc.);

  • permettre aux travailleurs de nommer un représentant qui fait remonter leurs remarques auprès de la direction;

  • enregistrer et étudier les plaintes des travailleurs liées au respect des critères sociaux, et agir pour y répondre;

  • ne pas prendre de mesures disciplinaires à l'encontre des travailleurs ayant fourni des informations sur le respect ou non des critères sociaux.

De son côté, La FWF mène des audits, interviewe les travailleurs, traite des plaintes lorsque la société concernée ne propose pas de service de plaintes fiable et juste.

Naitika, une boutique de mode éthique

La boutique Naitika a concentré ses effort dans la recherche de marques exerçant leur activité en Union Européenne. Pour celles ayant recours à des producteurs ou usines de confection localisées dans des pays peu respectueux des droits de l'Homme, nous avons exprimé une exigence stricte, celle d'un usage de matériaux certifiés GOTS et/ou dont les usines sont membres de la FWF.

La recherche de l'éthique passe par un compromis difficile entre l'aspiration à un idéal social universel et la réalité d'une industrie textile aux mœurs rudes et souvent inhumaines.

La création du référentiel GOTS ou des organisations comme la FWF constituent une avancée certaine dans le domaine de la mode éthique. Grâce à elle, nous pouvons nous permettre un certain optimisme en regardant l'évolution de la condition humaine dans l'industrie textile.

Quant à l'équipe de Naitika, boutique basée en France, elle bénéficie de la protection du code du travail français.


Une boutique qui propose une consommation responsable

Naitika est une boutique éthique et vegan dont les principales valeurs sont les suivantes :

  • des conditions de travail décentes pour les Hommes
  • le refus de l'exploitation et de la souffrance Animale
  • le respect de la Nature (écologique, biologique)

Nous savons qu'il est difficile de trouver des vêtements et chaussures respectueuses du vivant. C'est pourquoi nous sommes allées à la recherche de marques de mode éthique engagées. Parmi ces marques, nous avons sélectionné les produits vegan les plus écologiques en s'efforçant de vous apporter des garanties (labels, certifications, transparence et traçabilité des matériaux et de la fabrication).

“Chez Naitika, la mode éthique passe aussi par le respect des animaux.”

Accepter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus sur notre utilisation des cookies, nous vous invitons à lire notre page Données personnelles et vie privée.