Vie pratique

Comment trouver son équivalent de cigarette en e-liquide ?

Le sevrage progressif de la cigarette est un processus très important et très délicat, il nécessite une volonté imparable et un certain savoir-faire. Parmi les moyens qui semblent les plus efficaces, c’est la cigarette électronique, celle-ci est en haut du podium. Cependant, elle n’est pas donnée et demande un certain entretien, bien évidemment, elle contient de la nicotine dans son e-liquide, c’est justement cette nicotine qui permettra le sevrage. Le dosage de cette dernière est donc très important pour chaque étape du processus.

Combien de cigarettes dans le e-liquide ?

Le e-liquide contient de la nicotine, c’est la base même de la cigarette électronique. Pour une personne qui veut s’engager dans le processus de sevrage, le basculement est très important. La première question qu’il se pose est : à combien de cigarettes correspond un flacon d’e-liquide ? D’autant plus que les contenances varient, vous trouverez des flacons de 10 à 50 ml. Le fait de connaître le dosage adéquat est important pour un meilleur résultat et il faut savoir que les calculs sont toujours indiqués sur les notices des boosters.

Acheter cigarette électronique

Comment maîtriser le dosage du e-liquide ?

Pour une bonne transition de cigarette classique à la cigarette électronique, la compréhension et la maîtrise de son nouvel appareil sont plus que nécessaires, cela vous permettra d’éviter toutes les mauvaises surprises.

Pour réussir l’expérience, il faut s’assurer que votre cigarette électronique vous donne de la vapeur et non de la fumée. La vapeur est obtenue lorsque vous aurez les dosages adéquats entre tous les composants. Le paramètre que vous devez avoir à l’œil en premier lieu est celui de la nicotine, celle-ci est exprimée en mg par ml.

Le deuxième élément auquel vous devez faire attention est la vitesse de libération de la substance clé, à savoir la nicotine. Certes, ce paramètre dépend en partie de la configuration de votre cigarette électronique : puissance de la résistance qui assure le chauffage et puissance de ventilation, mais il dépend également de la composition de votre e-liquide. Les autres composants ont, par ailleurs, un impact direct sur la quantité et la qualité de la vapeur, par exemple, l’utilisation du propylène glycol comme base diminuera la vapeur est vous procurera plus de sensations, avec la glycérine végétale, c’est l’inverse, vous aurez plus de vapeur est un goût des arômes légèrement modifié.



Quelle quantité d’e-liquide convient à votre consommation ?

Il est plus que difficile de déterminer la dose exacte de nicotine dans le e-liquide qui convient à votre consommation. Cependant, il existe quelques indicateurs qui vous permettront de faire le calcul et ainsi, de mener à bien votre transition en premier lieu, ensuite, votre sevrage complet.

Pour 5 ml d’e-liquide, avec une dose de nicotine comprise entre trois et six mg par ml, vous avez une équivalence avec 10 cigarettes. Pour 10 ml d’e-liquide avec une dose de nicotine entre neuf et douze mg par ml, l’équivalence est entre dix et quinze cigarettes. Pour un liquide de 20 ml avec une dose entre douze et seize mg par ml, vous avez une équivalence de vingt cigarettes. Enfin, pour un liquide de 50 ml au dosage de seize mg par ml, l’équivalence est entre vingt et trente cigarettes.

Donc, pour résumer, afin de trouver le taux de nicotine qui vous convient pour 50 ml d’e-liquide DIY dosé à 16 mg par ml, vous aurez besoin de 50 ml à multiplier par 16 mg par ml.

Quelques précautions

La nicotine reste un poison ! Imaginez-vous, juste pour sa manipulation, il est exigé le port des gants et des lunettes. Avant d’acheter votre booster, si vous comptez le faire vous-même, ayez à l’esprit de vérifier que le produit est bien normé. Vous devez vérifier que le produit a été contrôlé au moins par une des institutions suivantes :

  • Centre antipoison ;
  • Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation et de l’environnement ;
  • Institut national de recherche et de sécurité.

Le DIY vous permet, sans aucun doute, de faire des économies et vous permet également d’avoir la satisfaction de faire la préparation tout seul, ceci dit, il ne faut jamais négliger l’origine des produits de base. Assurez-vous qu’ils soient toujours contrôlés et soumis à des tests, en attendant que vous puissiez arrêter la consommation définitivement, car la santé n’a réellement pas de prix.



Découvrez également : Quelle assurance pour vélo électrique choisir ?